Intervenants

INTERVENANTS DES ENTRETIENS DE VARSOVIE 2015

Michèle Alliot-Marie – Docteur en droit et en sciences politiques, a participé à de nombreux gouvernements entre 1986 et 2011 et dirigé ou codirigé trois partis politiques. Tout au long de sa carrière ministérielle, Michèle Alliot-Marie a été particulièrement attentive et pro-active à renforcer les coopérations entre les Etats européens, dans le respect des identités de chaque pays, favorisant cette idée d’une Europe des Nations qu’elle a toujours défendue. Le 24 janvier 2009, elle est élue Vice-présidente du Conseil national de l’UMP, fonction qu’elle exerce toujours aujourd’hui. Le 25 mai 2014, Michèle Alliot-Marie est élue Député européen. Comme elle aime elle-même à le rappeler : « Finalement, dans la vie, ce qui est facile n’est pas très intéressant. Je crois au contraire que c’est ce qui est difficile, ce qui exige un effort, qui nous donne le sentiment de vivre un peu plus. Aller toujours un peu au-delà de nos limites, c’est ce qui nous fait avancer; c’est ce qui nous fait être mobilisés. C’est cela la vie ; c’est cela vivre ! »
Jérôme Bédier – Directeur général délégué et secrétaire général du groupe Carrefour. Dîplomé de l’Ecole Nationale d’Administration (ENA). Après avoir exercé les fonctions d’inspecteur des finances au sein du Ministère de l’économie et des finances et de conseiller technique, puis directeur au Ministère du commerce et de l’artisanat, il intègre le cabinet Deloitte & Touche comme associé. A ce titre, il définit sa stratégie dans le secteur des grandes entreprises publiques. Ensuite, il devient Président exécutif de la FCD jusqu’en 2011 et membre du bureau du Conseil Exécutif du Medef. Promu vice-président de Capgemini Consulting en 2011, Jérôme Bédier se charge du développement des secteurs du commerce et de la grande distribution pendant une année, avant d’intégrer le deuxième distributeur mondial, Carrefour, et de se voir confier la présidence de la Fondation Carrefour en 2012 et la supervision des partenariats internationaux en 2014. En 2015, il a été nommé Directeur général délégué et secrétaire général du groupe Carrefour.
Jan Krzysztof Bielecki – Président du Conseil des partenaires de EY Polska. Ancien Premier ministre de la République de Pologne, ministre de l’Intégration européenne, co-fondateur du Congrès libéral-démocrate et de l’Union de la liberté, directeur exécutif de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement à Londres, il est présent dans la vie politique et économique polonaise depuis plus de 20 ans. D’octobre 2003 à janvier 2010, il a travaillé en tant que président de la banque Pekao SA. En novembre 2009, il a été nommé président de l’Institut polonais des affaires internationales (PISM). En mars 2010, il a été nommé par le Premier ministre Donald Tusk président du Conseil économique du Premier ministre. La tâche principale du Conseil économique est de présenter au Premier ministre une opinion indépendante et objective sur les affaires actuelles et les mesures planifiées du gouvernement. Le Conseil évalue également la situation socio-économique polonaise en fonction des phénomènes qui se produisent en Europe et dans l’économie mondiale. Il a exercé ses fonctions jusqu’en décembre 2014. En janvier 2015, il a rejoint EY Polska en tant que président du Conseil des partenaires.
Jean-Marie Bockel – En 1976 Jean-Marie Bockel débute son engagement politique au Parti Socialiste. Il devient en 1981 député du Haut-Rhin jusqu’en1993, puis de 1997 à 2002. Secrétaire d’État auprès du ministre du commerce, de l’artisanat et du tourisme en 1984, puis ministre du commerce, de l’artisanat et du tourisme en 1986, il est parallèlement conseiller général du Haut-Rhin, maire de Mulhouse de 1989 à 2010 et président de l’association des maires des grandes villes de France de 2001 à 2007. Actuellement, il est président de La Gauche Moderne ainsi que vice-président et porte-parole en charge de la politique étrangère de l’Union des Démocrates et Indépendants. Il occupe par ailleurs le mandat de président de Mulhouse Alsace Agglomération (depuis 2010). Enfin, il est membre de la Délégation française à l’Assemblée parlementaire de l’OTAN, colonel de réserve honoraire de l’armée de terre et Chevalier dans l’Ordre National de la Légion d’Honneur.
Pierre Buhler – Pierre Buhler est diplômé de l’Ecole des Hautes Études Commerciales (HEC), de Sciences Po Paris, de l’Institut National des Langues et Civilisations orientales INALCO (polonais), titulaire d’une licence en ethnologie (Jussieu), d’une licence en droit (Panthéon) et d’un diplôme d’études approfondies en économie appliquée (Paris-Dauphine). Ancien élève de l’ENA (promotion d’Aguesseau), il a embrassé la carrière diplomatique en rejoignant le Ministère des Affaires Etrangères en 1982. Il a d’abord servi à l’Ambassade de France à Varsovie (1983-1985) et à Moscou (1985-1988), avant de prendre les fonctions de directeur adjoint du Centre d’Analyse et de Prévision du Ministère des Affaires Etrangères (1990-1993), puis de devenir conseiller à l’Ambassade de France aux Etats-Unis (1993-2001). Conseiller diplomatique du Ministre de la Défense, Alain Richard. Nommé ambassadeur de France à Singapour en 2006, il a exercé ces fonctions jusqu’en 2009. Depuis mai 2012, ambassadeur de France à Varsovie. Pierre Buhler est l’auteur des livres « Histoire de la Pologne communiste; autopsie d’une imposture » et « La puissance au XXIème siècle; les nouvelles définitions du monde ». Il a publié régulièrement des articles dans la revue Commentaire, et dans les sites Telos et Project Syndicate. Il est chevalier des ordres nationaux du Mérite et de la Légion d’Honneur. En 2010, le « Centre européen de Solidarność » lui a conféré la « médaille de la reconnaissance ». Il a également été décoré de la Croix de Commandeur de l’Ordre de la Renaissance de la Pologne (le 15 novembre 2012).
Jérôme Chartier – Président des Entretiens de Royaumont, Député UMP du Val d’Oise, Maire de Domont. Diplômé de l’ESSEC et de sciences politiques, Jérôme Chartier est élu maire de Domont à 28 ans en 1995, puis président du syndicat mixte d’aménagement de l’Ouest de la Plaine de France, et président de la Communauté de communes de l’Ouest de la Plaine de France en 2001. Après un parcours professionnel dans le secteur privé, il est élu député UMP du Val-d’Oise en 2002 puis réélu en 2007 et 2012. Membre de la Commission des finances, il est depuis septembre 2007 le porte-parole du groupe UMP sur le budget de l’État. Il est à l’origine de nombreux rapports de la Commission des finances. Il est délégué général adjoint de l’UMP. Créateur en 2002 du Groupe d’études sur la modernisation de la vie politique française, il en a tiré un livre, Le lifting de Marianne, publié en 2005. Jérôme Chartier  est l’auteur du rapport sur la convergence fiscale franco-allemande et rapporteur de la loi sur la régulation bancaire et financière.
Bogusław Chrabota – journaliste, publiciste, écrivain, professeur d’université. Rédacteur en chef de Rzeczpospolita depuis le 2 janvier 2013. Auparavant, pendant 20 ans, il a travaillé dans la chaîne de télévision Polsat agissant entre autres, tant que directeur de programme, chef d’antenne, directeur général, chef de chaînes thématiques, chef d’information et du journalisme. Il a fait ses débuts comme journaliste pour la presse indépendante en 1986. Dans les années 1990-1992, il a travaillé pour TVP. Il est diplômé de la Faculté de droit de l’Université Jagellonne.
Pierre-André de Chalendar – Diplômé de l’ESSEC et ancien élève de l’Ecole Nationale d’Administration, ancien Inspecteur des Finances. Pierre-André de CHALENDAR est entré en 1989 à la Compagnie de Saint-Gobain comme Directeur du Plan. Vice-Président des Abrasifs Europe entre 1992 et 1996, Président de la Branche Abrasifs de 1996 à 2000, Délégué Général de la Compagnie pour le Royaume-Uni et la République d’Irlande de 2000 à 2002, Pierre-André de CHALENDAR a été nommé en 2003 Directeur Général Adjoint de la Compagnie de Saint-Gobain en charge du Pôle Distribution Bâtiment. Nommé Directeur Général Délégué de la Compagnie de Saint-Gobain en mai 2005, puis élu Administrateur en juin 2006, il a été nommé Directeur Général de la Compagnie de Saint-Gobain en juin 2007 et est Président-Directeur général depuis juin 2010. Pierre-André de CHALENDAR est par ailleurs administrateur de BNP Paribas et Président d’Entreprises pour l’Environnement depuis juin 2012.
Michel Derdevet – Lauréat de la Faculté de Droit de Montpellier I et Diplômé d’HEC. Michel Derdevet est, depuis 2013, Secrétaire Général et Membre du Directoire d’ERDF. Il occupa auparavant plusieurs postes de responsabilités en cabinets ministériels, auprès de Martin Malvy, mais a fait l’essentiel de sa carrière à EDF, puis à RTE de 2000 à 2012. Maître de Conférences à l’Institut d’Etudes Politiques de Paris (où il est responsable du cours « Europe et Entreprise »), il enseigne au Collège d’Europe de Bruges. Il est l’auteur de plusieurs publications sur l’énergie, dont « Les réseaux électriques au cœur de la civilisation industrielle » (Timée – 2007), «L’Europe en panne d’énergie, plaidoyer pour une vraie politique énergétique commune » (Descartes – mai 2009) et « L’avenir énergétique, cartes sur table » (Gallimard – février 2012). Auteur du rapport intitulé Energie, l’Europe en réseaux, remis au Président de la République le 23 février 2015.
Thierry Doucerain – Thierry Doucerian est président du conseil d’administration d’EDF Pologne depuis 2014. Depuis 1978, il fait carrière en tant qu’ingénieur de production à EDF ( énergie conventionnelle et nucléaire ). Dans les années 2006-2012, il dirige le centre d’ingénierie de l’énergie conventionnelle EDF S.A. Il a dirigé les projets de construction de centrales électriques au charbon et au gaz en Chine, Egypte, France, Grande Bretagne et Vietnam. Thierrz Doucerain est diplômé de l’Ecole Nationale Supérieure des Mines w Nancy.
Jacek Gdański – Vice-president du Fonds National de la Protection de l’Environnement et de la Gestion de l’Eau (NFOŚiGW). Expert-comptable, diplômé de l’Université de Gdansk et de l’École Nationale d’Administration Publique (KSAP). Il profite d’une longue expérience dans la gestion financière dans les secteurs publics et privé. Depuis 1999, il occupa diverses fonctions au sein du Ministère des Finances publiques, dont celle de Directeur général. Il a été aussi amené à gérer financièrement diverses sociétés commerciales et d’investissement, en tant que Directeur et Membre du conseil d’administration (CFO). Membre du Comité des Standards de la Comptabilité (KSR) durant trois mandats. Auteur de publications sur l’analyse de rapports financiers, et la révision comptable. Intervenant et coordinateur des cours en « Finances publiques » à l’école KSAP. Grand maître international d’échecs, a représenté de multiples fois la Pologne et acquière le titre de Champion de Pologne. En tant que vice-président de conseil d’administration de NFOŚIGW, il supervise la mise en œuvre des tâches effectuées par les multiples départements.
Maciej Głogowski – Le rédacteur en chef économique de la Radio TOK FM où il y travaille depuis 2004. Rédacteur des émissions économiques, commerciales et entrepreneuriales. Animateur Radio de l’émission EKG traitant de l’actualité économique. Reconnu dans le domaine et récompensé par de nombreux prix pour son travail en tant que journaliste économique, recevant notamment le prix du Meilleur Journaliste Économique en 2014 et le prix « Władysław Grabski » du concours de la Banque Nationale Polonaise (NBP). Suite à la décision de Bronislaw Komorowski, il a été choisi pour être membre du jury au « Concours du Prix économique » décerné par le président Polonais. Membre du jury concernant le « Concours des futurs Leaders du domaine bancaire et des assurances » et pour finir, figure parmi les membres du jury de l’édition polonaise du « Concours d’éthique en finances – Prix de Robin Cosgrove ».
Charles Jaigu – Charles JAIGU a d’abord été journaliste au service politique de l’hebdomadaire Le Point. Puis il a rejoint en 2005 la rédaction du Figaro, où il a suivi la droite. Entre 2007 et 2012, il était accrédité par Le Figaro à l’Elysée, où il a suivi le quinquennat de Nicolas Sarkozy. Il a publié en 2009 un livre intitulé « Sarkozy, du Fouquet’s à Gaza », sur l’action internationale du président français. Depuis 2012 il suit toujours la droite, et tient une chronique hebdomadaire dans la rubrique débat sur les question géopolitiques, économiques ou environnementales. Il collabore aussi à Almaviva, le nouveau supplément du Figaro.
Sylvie Kauffmann – directrice éditoriale au journal Le Monde, dont elle a été la directrice de la rédaction – la première femme à occuper ce poste – en 2010-2011. Elle a rejoint la rédaction du quotidien en 1987 comme correspondante à Moscou. De 1988 à 1993, chargée de la couverture de l’Europe centrale et orientale, elle a couvert l’effondrement du bloc soviétique et la transition des nouvelles démocraties européennes vers l’économie de marché. De 1993 à 2001, elle a été correspondante aux Etats-Unis, d’abord à Washington puis à New York. Elle a ensuite regagné la rédaction centrale à Paris comme grand reporter, puis comme chef du service enquêtes-reportages. De 2004 à 2006 elle a été directrice-adjointe de la rédaction, avant de repartir à l’étranger, comme grand reporter en Asie, basée à Singapour. Diplômée de la Faculté de droit et de l’Institut d’Etudes Politiques d’Aix-en-Provence, de l’Université de Deusto de Bilbao (Espagne) et du Centre de Formation des Journalistes à Paris, Sylvie Kauffmann a été journaliste à l’Agence France-Presse de 1979 à 1987 à Paris, Londres, Varsovie, Moscou et en Nouvelle-Calédonie avant de rejoindre Le Monde.
Marcin Korolec – Né le 24 décembre 1968 à Varsovie, diplômé de l’École nationale d’administration de Paris et de la faculté d’histoire et de la faculté de droit et d’administration de l’Université de Varsovie. Il parle couramment l’anglais et le français. Passionné de la course de langue distance et du ski. Dans les années 1999 – 2001, il fut le conseiller du mandataire du gouvernement pour les négociations relatives à l’adhésion de la République de Pologne à l’Union européenne. Entre 2001 et 2004 – conseiller du ministre au Bureau du Comité pour l’intégration européenne auprès de Madame la ministre Danuta Hübner. Dans les années 2005-2011, il occupait le poste de sous-secrétaire d’État au Ministère de l’économie. Il effectuait de nombreuses activités didactiques en matière de fonds structurels et de coordination de la politique européenne en Pologne (ateliers à Krajowa Szkoła Administracji Publicznej – École nationale d’administration publique, à la faculté de journalisme et de sciences politique de l’Université de Varsovie).
Daria Kulczycka – Directrice de l’énergie et changement climatique à la Confédération Lewiatan. Diplômée de l’école d’économie de Varsovie (SGH : Szkola Glowna Handlowa). Elle est chargée de l’évaluation des projets de loi concernant la réglementation et les stratégies politiques envers l’environnement et les énergies au niveau national comme européens. Conseiller des syndicats de Lewiatan dans les domaines de l’énergie, la chimie et les énergies d’extraction. Secrétaire du Conseil OZE statuant sur les énergies renouvelables et le gaz de schiste pour Lewiatan. Membre du groupe de travail pour l’énergie et climat au sein de BUSINESSEUROPE. Actuellement Daria Kulczycka se concentre sur les projets de la politique énergétique nationale, mais aussi les énergies renouvelables et leur exploitations, le gaz de schiste, le changement climatique et les objectifs de la nouvelle politique énergétique de l’UE au-delà de 2020.
Mateusz Morawiecki – Vice-premier ministre, ministre du développement, amoureux de la Pologne. Diplômé en droit, économie et en histoire des établissements prestigieux en Pologne et à l’étranger (Université de Wroclaw, Académie Economique, Université Technique de Wroclaw, Central Connecticut State University, Université de Bâle). Il est aussi diplômé en droit européen et en intégration économique de l’Université Europa-Kollegg-Hamburg ainsi qu’ Advanced Executive Program à Kellogg School of Management Uniwersytetu Northwestern. Très jeune, il s’est engagé en tant que collaborateur de „Solidarnosc Walczaca” et participe à plusieurs actions d’opposition politique qui lui ont valu plusieurs arrestations. Il fut interrogé et « passé a tabac » par les services de renseignement communistes. Il acquière son expérience à l’international via la Deutsche Bundesbank, plus tard en tant que Directeur adjoint du département des négociations d’adhésion au sein de l’UKIE et enfin en tant que membre des négociations concernant intégration de la Pologne à l’Union européenne. Depuis 1998 il est associé au groupe Bank Zachodni WBK. A partir de 2001, il devient membre du conseil d’administration pour finalement en 2007, en être son Président.
Jan Olbrycht – Le docteur en sociologie, professeur, homme politique et activiste social. Dans les années 1990-1998 le Maire de Cieszyn, co-fondateur de l’Eurorégion Śląsk Cieszyński -Tesinske Slezsko. Dans les années 1993-1998, vice-président de l’Association des Villes Polonaises responsable des contacts avec les organisations locales européennes. En 1998-2002, le Maréchal de la Province de Silésie , initiateur du Couvent des Maréchaux. Depuis 2004, un député européen de la Plateforme Civique (Fraction du Parti Populaire Européen au Parlement Européen). Trésorier et vice-président du Parti Populaire Européen, responsable du dialogue interculturel et interreligieux. Le rapporteur du Parlement sur le Groupement Européen de Coopération Territoriale et du Fond Européen de Développement Régional. Actuellement, un membre du Comité du Budget et de la Commission du Développement Régional. Coordinateur du Groupe Européen du Parti Populaire à la Commission des Budgets.
Michał Olszewski – Né en 1977 à Bydgoszcz – Vice-Président de Varsovie. Il est chargé de superviser la planification stratégique et d’obtenir des fonds européens, de la politique sur le développement économique, du tourisme, du marché du travail, de l’aménagement des quais de la Vistule, des licences dans le domaine des activités économiques , de la politique de logement, des actions de revitalisation, de la protection de l’environnement, de l’aménagement des forêts urbaines, de l’infrastructure et de la gestion des déchets. Il conduit le Conseil de Varsovie sur la Politique de l’Innovation et il est un membre de son homologue au niveau régional. Il représente également l’association EUROCITIES, la plus grande organisation qui unit les villes européennes dans le Groupe de Travail de Haut Niveau sur les villes intelligentes à la Commission européenne. À partir de 2012 il préside le Comité directeur de l’investissement territorial intégré de la Métropole de Varsovie.
Gervais Pellissier – Diplômé de HEC Paris (Management International), de Berkeley et de l’Université de Cologne. Il possède également un diplôme en droit. Il a rejoint France-Telecom Orange en octobre 2005, en charge d’intégrer dans une structure commune les activités fixes et mobiles de France Telecom en Espagne. Il est devenu par la suite membre du Comité de Direction Générale de France Télécom, en charge des Finances et des Opérations en Espagne. Avant de rejoindre France-Telecom Orange, il était Directeur Général Délégué du Groupe Bull, où il occupait plusieurs postes différents dans entre 1983 et 2005. En 2009, Gervais Pellissier a été nommé Directeur Général Adjoint de France Telecom, en charge des Finances et des Systèmes d’Information. En novembre 2011, il est devenu Directeur Général Délégué d’Orange responsable des finances et de JV Royaume-Uni. Depuis septembre 2014, Gervais Pellissier est en charge de la JV Royaume-Uni et des opérations en Europe (hors France). Gervais Pellissier est né en 1959.
Aleksander Pociej – Juriste. Avocat à la Cour de Varsovie. Sénateur sur le mandat 2011 à 2015, réélu en 2015. Diplômé en droit de l’Université de Droit de Varsovie, a étudié à l’Université de Paris X Nanterre y obtenant le DESS du Droit International du Commerce. Il a acquis son expérience professionnelle dans les cabinets juridiques de Paris, New York et Varsovie. En 1996, il est devenu associé du cabinet d’avocat « Pociej, Dubois et associés ». Un sénateur actif et dynamique. Vice-président de la Commission de l’économie nationale et Membre de la Commission des Droits de l’Homme, de l’Etat de Droit et des Pétitions. Pour ses engagements dans le développement des relations franco-polonaises il a été décoré de la Légion d’Honneur. Membre de la direction du Groupe Interparlementaire Polonais ainsi que de nombreuses équipes bilatérales et interparlementaires. Chroniqueur politique, juridique et économique.
Michele Sabban – Michèle Sabban est conseillère régionale d’Ile-de-France, anciennement Vice-présidente. Au travers de ses mandats successifs, elle a œuvré pour un renforcement de la coopération entre l’Ile-de-France et ses partenaires européens. L’engagement européen de Michèle Sabban trouve son expression la plus forte par son action à la tête de l’Assemblée des Régions d’Europe, dont elle est première Présidente élue en 2008. L’ARE est le plus large réseau indépendant de régions dans la grande Europe. Avec plus de 250 régions, l’ARE est la voix politique de ses membres et un forum pour la coopération interrégionale. Membre fondatrice du R20, Regions of Climate Actions, créé en 2010, aux côtés de l’ancien gouverneur de Californie Arnold Schwarzenegger, pour rassembler les régions, provinces et Etats fédérés dans la lutte contre le changement climatique et la mise en œuvre du développement durable. Depuis mars 2012, elle en assure la Présidence. Elle est aussi Présidente du FMDV, Fond Mondial pour le Développement des Villes, organisation politique internationale de renforcement des solidarités et des capacités financières, par et entre les collectivités locales.
Eric Scotto – Après une douzaine d’années d’expérience dans les technologies de l’information et dans la finance, il construit une première ferme éolienne en collaboration avec General Electric. Il crée par la suite «Perfect Wind», qui devient l’un des leaders de la production d’électricité via les énergies renouvelables et sera racheté par le numéro un mondial de l’éolien, «Iberdrola». En 2007, il co-fonde «Akuo Energy», acteur indépendant majeur de la production d’énergie renouvelable. Le groupe inaugure sa première ferme photovoltaïque agri-solaire en 2010, sur l’île de la Réunion. Il est également à l’initiative du concept «d’Agrinergie», qui associe la production d’énergie solaire à une agriculture respectueuse de l’environnement. Depuis 2007, il est le président de l’association ACE qui sensibilise les jeunes aux enjeux de l’environnement. En 2011, il participe à la création de la fondation Akuo, qui apporte une réponse écologique et sociale aux besoins de communautés défavorisées.
Maciej Witucki – Président du conseil de surveillance d’Orange Polska. Il a commencé sa carrière dans la banque Cetelem (Groupe Paribas) – d’abord en France où il a contribué à l’expansion de l’entreprise sur le marché polonais, puis en Pologne en tant que membre du conseil d’administration de Cetelem Polska. En 2001, il est devenu membre, et plus tard en 2005, président du conseil d’administration de Lukas Bank (Groupe CréditAgricole). De 2006 à 2013, il a été président de Orange Polska (anciennement Telekomunikacja Polska). Il est président du Conseil du programme du Forum civil polonais qui initie des discussions sur le développement de la Pologne dans les domaines de l’économie, la politique, la science, l’éducation et l’identité des Polonais. Depuis 2009, membre du conseil des directeurs de Atlantic Council of the United States, leader américain des groupes de réflexion chargé d’initier des débats publics sur la politique internationale. Il est également membre du conseil de la Fondation-Centre du professeur Bronislaw Geremek. Il est actif dans les organisations professionnelles et membre du conseil d’administration de PKPP Lewiatan. Depuis septembre 2010, il est le président de la Chambre de commerce et d’Industrie France Pologne (CCIFP).
Marek Woszczyk – Président du Conseil d’administration du groupe énergétique PGE S.A. Titulaire d’un Executive MBA, il est reconnu comme étant un expert dans le domaine de l’énergie. Depuis le début de sa carrière , il s’est engagé à promouvoir la concurrence ainsi qu’à construire un environnement règlementaire stable et transparent. En 2011, il devient président de l’Institut Régulateur de l’énergie (URE). Il a joué un rôle fondamental dans la transformation du marché de l’électricité et du gaz. Depuis 2013, il est président du Groupe énergétique PGE S.A. Il est également président du comité de l’énergie électrique.

Les intervenants des Entretiens de Varsovie 2014:
Benjamin André – Ingénieur, geek, entrepreneur et jeune papa, je m’inquiète du devenir des droits de l’homme et du citoyen.
Notre intimité numérique est détenue et revendue par des multinationales alors que le potentiel de ce savoir dépasse de beaucoup la publicité.
Comment éviter l’enfer Orwellien ?
La loi est une piste, importante : je contribue activement à une proposition de loi qui fait son chemin.
Mais le numérique a des lois naturelles que l’on ne peut pas dissoudre par décret.
J’ai donc fondé Cozy Cloud pour que l’empowerment numérique des individus prévale sur l’intérêt des Google & Co.
Jacques Attali – Docteur d’Etat en sciences économiques, Jacques Attali est diplômé de l’Ecole Polytechnique (major de la promotion 1963), de l’Ecole des Mines, de l’Institut d’Etudes Politiques et de l’Ecole Nationale de l’Administration. Professeur, écrivain, conseiller d’Etat honoraire, conseiller spécial auprès du Président de la République de 1981 à 1991, fondateur et premier président de la Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement à Londres de 1991 à 1993, Jacques Attali est maintenant président de A&A, société internationale de conseils en stratégie, basée à Paris, et président de PlaNet Finance, Organisation de Solidarité Internationale spécialisée dans le développement de la microfinance. PlaNet Finance est la plus importante institution mondiale de soutien à la microfinance. Elle conseille et finance le développement de la microfinance dans 80 pays et est à l’initiative du LH Forum, mouvement pour l’économie positive. Jacques Attali est également éditorialiste à L’Express. Il est l’auteur de plus de cinquante livres, traduits dans plus de vingt langues et diffusés à plus de six millions d’exemplaires à travers le monde. Jacques Attali a été nommé Président de la Commission pour la Libération de la Croissance Française par le Président de la République en aout 2007.
Marcin Beme – Fondateur et CEO de Audioteka.pl, une librairie on-line des livres audio. Il croit profondément que nous vivons dans une ère de mobilité et que les audio books conviennent parfaitement à notre nouveau rythme de vie qui accélère sans cesse. En tant que jeune entrepreneur, il a reçu de nombreuses récompenses. La plus importante était Złoty Krzyż (La Croix d’Or) remis par le Président de la Pologne, Bronisław Komorowski, pour sa contribution au développement de la culture, de l’entreprenariat et de la pensée technologique en Pologne. Avant de fonder Audioteka.pl, Marcin Beme s’est consacré entièrement à la création de start-ups, surtout dans le secteur des TIC. Il est diplômé de l’Université de Varsovie et de l’Ecole Polytechnique de Varsovie, dans les domaines suivants : Finance et Marketing, Mathématique et Econométrie et Informatique Appliquée.
Lucien Besse – Jeune entrepreneur, co-fondateur de Shippeo, la première place de marché du transport routier de marchandises à vocation internationale. Il organise le développement commercial et les partenariats stratégiques de la jeune société, créée au début de l’année 2014 avec sept associés. Avant de co-fonder Shippeo, il a travaillé à la Direction de la Stratégie du Groupe TF1, et en capital investissement chez Vermeer Capital. Lucien Besse est diplômé de Sciences Po Paris, en Finance et en Stratégie d’Entreprise.
Andrzej Bobiński – Analyste Economique Senior chez Polityka Insight, laboratoire analytique de l’hebdomadaire polonais « Polityka ». Il est diplômé de linguistique appliquée à l’Université de Varsovie. Jusqu’en 2012, il a été chef des Relations Extérieures chez Orange Polska. En parallèle, il a cofondé Wrocław Global Forum, un événement dont il a été directeur du secrétariat. Dans les années 2006-2009, il a occupé la fonction de Coordonnateur des programmes dans le Centre des Relations Internationales. Chez Polityka Insight, il dirige le département économique. A ce titre, il est responsable des observations et des analyses de l’économie réelle. Il est expert dans plusieurs domaines précis : l’économie des sociétés publiques, l’industrie de la défense et le numérique.
Michal Boni – Né en 1954 à Poznań. Diplômé en philologie polonaise à l’Université de Varsovie, où il a été employé en tant que chercheur après ses études. Ensuite, il a été élu membre de la Diète de la République de Pologne (Sejm Rzeczpospolitej Polskiej) pour le premier mandat. Il a été également ministre du Travail et des Affaires Sociales en 1991, ainsi que Secrétaire d’Etat dans les années 1992-1993.
Entre 2008 et 2011, il a dirigé une équipe de conseillers stratégiques pour Donald Tusk, le Premier ministre de la Pologne. Il a également fondé et dirigé l’équipe qui a préparé le programme de travail pour le gouvernement, et, depuis 2009, du Comité permanent du Conseil des Ministres. Il a élaboré le Rapport Ministériel sur le capital intellectuel, le rapport « MŁODZI 2011 » (« Les jeunes 2011 »), ainsi que le rapport « POLSKA 2030 » (« La Pologne 2030 »). Ce dernier a défini le programme stratégique du gouvernement et a influencé le choix des priorités pour les programmes utilisant les fonds de l’UE jusqu’en 2020.
Il a été à l’initiative de la création du Ministère de l’Administration et du Numérique dont il était le premier dirigeant. Ses actions étaient concentrées également sur la promotion de l’informatisation et des e-services, ainsi que sur le développement progressif de la culture numérique des citoyens. En mai 2014, il a été élu membre du Parlement européen, membre de la commission LIBE et représentant de la commission ITRE.
Pierre Buhler – Diplômé de l’Ecole des Hautes Études Commerciales (HEC), de Sciences Po Paris, de l’Institut National des Langues et Civilisations orientales INALCO (polonais), titulaire d’une licence en ethnologie (Jussieu), d’une licence en droit (Panthéon) et d’un diplôme d’études approfondies en économie appliquée (Paris-Dauphine).
Ancien élève de l’ENA (promotion d’Aguesseau), il a embrassé la carrière diplomatique en rejoignant le Ministère des Affaires Etrangères en 1982.
Il a d’abord servi à l’Ambassade de France à Varsovie (1983-1985) et à Moscou (1985-1988), avant de prendre les fonctions de directeur adjoint du Centre d’Analyse et de Prévision du Ministère des Affaires Etrangères (1990-1993), puis de devenir conseiller à l’Ambassade de France aux Etats-Unis (1993-2001). Conseiller diplomatique du Ministre de la Défense, Alain Richard. Nommé ambassadeur de France à Singapour en 2006, il a exercé ces fonctions jusqu’en 2009. Depuis mai 2012, ambassadeur de France à Varsovie.
Pierre Buhler est l’auteur des livres « Histoire de la Pologne communiste; autopsie d’une imposture » et « La puissance au XXIème siècle; les nouvelles définitions du monde ». Il a publié régulièrement des articles dans la revue Commentaire, et dans les sites Telos et Project Syndicate. Il est chevalier des ordres nationaux du Mérite et de la Légion d’Honneur. En 2010, le « Centre européen de Solidarność » lui a conféré la « médaille de la reconnaissance »
Il a également été décoré de la Croix de Commandeur de l’Ordre de la Renaissance de la Pologne (le 15 novembre 2012).
Viviane Chaine-Ribeiro – Sa carrière a débuté en 1972 quand elle travaillait en qualité de Contrôleur de Gestion, avant d’occuper des fonctions de Directeur Financier, Directeur des Opérations, VP EMEA et Présidente du Directoire au sein de différentes entreprises internationales ayant connu des phases de rapprochements, de fusion et d’acquisitions. Depuis janvier 2007, Viviane Chaine-Ribeiro est Présidente de Lefebvre Software aujourd’hui Talentia Software, spécialisé en logiciels de gestion d’entreprise. Elue « Femme Entrepreneure de l’année » par l’Usine Nouvelle en 2012, Viviane Chaine-Ribeiro a reçu de nombreuses récompenses parmi lesquelles en 2013 le prix de la Meilleure Croissance Externe Small Cap décerné par CFnews et le Franco-British SME/Entrepreneur Business Award attribué par la Chambre de Commerce Franco-Britannique. Parallèlement à ses engagements professionnels, Viviane Chaine-Ribeiro s’est toujours investie au sein de syndicats ou d’associations pour la défense de l’entrepreneuriat, des intérêts des différentes professions et de la position de la femme au sein de l’économie. Elue Administrateur de Syntec Numérique depuis 2009, Viviane Chaine-Ribeiro est devenue la première Femme élue Présidente de la Fédération SYNTEC le 9 juillet 2014. Pour l’ensemble de ses actions, Viviane Chaine-Ribeiro a été décorée Officier de l’Ordre National du Mérite et Chevalier de la Légion d’Honneur.
Jérôme Chartier – Président des Entretiens de Royaumont, Député UMP du Val d’Oise, Maire de Domont. Diplômé de l’ESSEC et de sciences politiques, Jérôme Chartier est élu maire de Domont à 28 ans en 1995, puis président du syndicat mixte d’aménagement de l’Ouest de la Plaine de France, et président de la Communauté de communes de l’Ouest de la Plaine de France en 2001. Après un parcours professionnel dans le secteur privé, il est élu député UMP du Val-d’Oise en 2002 puis réélu en 2007 et 2012. Membre de la Commission des finances, il est depuis septembre 2007 le porte-parole du groupe UMP sur le budget de l’État. Il est à l’origine de nombreux rapports de la Commission des finances. Il est délégué général adjoint de l’UMP.
Créateur en 2002 du Groupe d’études sur la modernisation de la vie politique française, il en a tiré un livre, Le lifting de Marianne, publié en 2005. Jérôme Chartier est l’auteur du rapport sur la convergence fiscale franco-allemande et rapporteur de la loi sur la régulation bancaire et financière.
Bogusław Chrabota – Journaliste, publiciste, écrivain, conférencier. Avant de devenir rédacteur en chef du quotidien polonais « Rzeczpospolita » le 2 janvier 2013, il a travaillé pendant 20 ans à Telewizja Polsat, une chaîne de télévision privée. Il y a occupé successivement plusieurs postes, tels que : directeur des programmes, chef de l’antenne, directeur général, chef des chaînes thématiques, chef d’information et de publication. Il a démarré sa carrière de journaliste dans la presse indépendante en 1986. Dans les années 1990-1992, il a travaillé à la Télévision Publique en Pologne, TVP. Il a obtenu le diplôme de Droit à l’Université Jagielloński, où il a également réalisé son doctorat.
Diana Filippova – Décrit, explique, analyse et promeut des cadres de pensée et d’action économiques renouvelés, tout particulièrement l’économie collaborative. La transition vers de nouveaux modèles sociaux, la conception de cadres pensée transversaux intégrant tant les sciences sociales que la philosophie et le rôle de l’action publique collective sont ses sujets de prédilection. Connector du think tank OuiShare, elle est aussi responsable du programme du OuiShare Fest, premier festival international dédié à l’économie collaborative. A travers ces actions, écrits et interventions, elle cherche à trouver un cadre commun aux initiatives innovantes les plus diverses au service d’une action sociale fondée sur les principes de liberté, justice et coopération. Editorialiste et écrivain, elle écrit pour les revues et magazines tels que la Tribune, Socialter, la revue du Cube et le magazine OuiShare. Diana est diplômée d’HEC, Sciences Po (Affaires Publiques) et l’Université Paris I (Droit des Affaires).
François Fillon – Elu député de la Sarthe en 1981, il devient, à 27 ans, le benjamin de l’Assemblée Nationale. Il sera également élu Maire de Sablé, (1983 – 2001), Président du conseil général de la Sarthe (1992 – 1998) puis Président du Conseil régional des Pays de la Loire (1998 – 2002). Il est nommé pour la première fois au gouvernement en tant que ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche d’Édouard Balladur (1993 – 1995). Dans toutes les fonctions ministérielles qu’il occupe, il s’inscrit comme un « rénovateur », attaché à la modernité. En tant que ministre délégué chargé de la Poste, des Télécommunications et de l’Espace au sein du gouvernement d’Alain Juppé (1995 – 1997), il fait voter la fin du monopole de France Télécom et le principe d’ouverture de son capital. Il est nommé ministre des Affaires sociales, du Travail et de la Solidarité en 2002, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche entre 2004 et 2005 (il fait voter la loi Fillon pour l’éducation). Il est l’auteur de la circulaire sur l’interdiction des signes religieux à l’école. Il est membre fondateur de l’UMP en 2002. Nommé Premier ministre de Nicolas Sarkozy, le 17 mai 2007, il conduit les réformes engagées tout au long du quinquennat : autonomie des universités, RGPP avec la diminution du nombre de fonctionnaires, défiscalisation des heures supplémentaires, service minimum dans les transports, retraites… Il est élu député de Paris en juin 2012. En février 2013, il lance Force Républicaine (jusque-là France9), association qui soutient son action politique dont il est le Président. Il est désigné co-président par intérim de l’UMP à la suite de la démission de l’ancienne équipe dirigeante.
Frédéric Fréry – Professeur de stratégie à ESCP Europe. Titulaire de la chaire KPMG/ESCP Europe « Gouvernance, Stratégie, Risques et Performance », il est directeur académique du programme Executive MBA. Il est titulaire d’une habilitation à diriger des recherches, d’un doctorat en sciences de gestion et d’un DEA en organisation (Paris I Panthéon Sorbonne), du mastère spécialisé technologie et management de l’École Centrale Paris et diplômé de l’ESCP. Il est professeur à l’École Centrale Paris et intervient dans plusieurs écoles et universités en France et à l’international. Il est l’auteur de nombreux ouvrages et articles, dont « Stratégique », 10e édition, Pearson, 2014 (le manuel de stratégie d’entreprise le plus utilisé dans le monde francophone). Expert auprès de l’Association pour le Progrès du Management (APM) depuis 2000, il intervient régulièrement dans les médias économiques et comme conférencier auprès de dirigeants d’entreprise.
Andrzej Halicki – Né en 1961 à Varsovie, il est diplômé de SGH (Ecole de Commerce de Varsovie), en économie du transport aérien. Pendant ses études, dans les années 1986-1989, il a été membre des autorités souterraines de l’Association des Etudiants Indépendants et leader de cette Association au sein de SGH (à l’époque : SGPiS).
Dans les années 1990-1992, il a été porte-parole et membre des autorités nationales du Congrès Libéral-Démocrate.
Au début des années 1990, il a dirigé l’agence américaine Burson-Marsteller. En 1993, il a eu le rôle du conseiller du Ministre de la Transformation de la Propriété, et une année plus tard, il est devenu porte-parole du Programme de la Privatisation Générale. Il a été également membre du Conseil National de l’Union de la Liberté.
En 1996, il a fondé une agence GGK Public Relations qu’il dirigeait lui-même et qui fonctionnait dans le cadre de l’Agence internationale de Lowe GGK, appartenant au plus grand réseau de groupes publicitaires dans le monde, IPG (Interpublic Group of Companies). Depuis 2007, il a quitté l’entreprise pour devenir député. Il est membre du parti politique Plateforme Citoyenne (PO). Il a été, entre autres, Président de la Commission des Affaires Etrangères et de la Commission Parlementaire pour la Responsabilité Constitutionnelle.
En janvier 2012, il a été nommé Vice-président de l’Assemblée du Conseil de l’Europe.
A partir du 22 septembre 2014, Andrzej Halicki est Ministre de l’Administration et du Numérique.
Il est passionné par les voyages, le sport, en particulier le football et le basketball.
Sylvie Kauffmann – Directrice éditoriale au journal Le Monde, dont elle a été la directrice de la rédaction – la première femme à occuper ce poste – en 2010-2011. Elle est également chroniqueuse à l’International New York Times.
Elle a rejoint la rédaction du quotidien en 1987 comme correspondante à Moscou. De 1988 à 1993, chargée de la couverture de l’Europe centrale et orientale, elle a couvert l’effondrement du bloc soviétique et la transition des nouvelles démocraties européennes vers l’économie de marché.
De 1993 à 2001, elle a été correspondante aux Etats-Unis, d’abord à Washington puis à New York. Elle a ensuite regagné la rédaction centrale à Paris comme grand reporter, puis comme chef du service enquêtes-reportages.
De 2004 à 2006 elle a été directrice-adjointe de la rédaction, avant de repartir à l’étranger, comme grand reporter en Asie, basée à Singapour.
Diplômée de la Faculté de droit et de l’Institut d’Etudes Politiques d’Aix-en-Provence, de l’Université de Deusto de Bilbao (Espagne) et du Centre de Formation des Journalistes à Paris, Sylvie Kauffmann a été journaliste à l’Agence France-Presse de 1979 à 1987 à Paris, Londres, Varsovie, Moscou et en Nouvelle-Calédonie avant de rejoindre Le Monde.
Henryk Klaba – Président d’OVH. Il est né en Pologne en 1949. Ingénieur mécanicien diplômé de l’École Polytechnique de Varsovie en 1974, il est également diplômé de l’École Centrale de Poznań en organisation et gestion de l’entreprise (1988). Il dirige une entreprise d’État du secteur agro-alimentaire, quand en 1990, après la chute du mur de Berlin, il rejoint la France, avec son épouse et ses deux fils.
En 1999, son fils aîné Octave, passionné d’informatique et visionnaire, décide de lancer sa propre start-up, OVH. Un projet dans lequel Henryk Klaba s’investit dès le début.
Avec le démarrage de son premier datacentre et les débuts de la production des serveurs, 2001 marque le véritable envol d’OVH dont Henryk Klaba devient officiellement le gérant.
Depuis 2005, Henryk Klaba est Président du groupe OVH. Outre sa fonction de président, il ne cesse d’œuvrer à l’optimisation des centres de données, avec un intérêt sans faille pour les innovations technologiques.
En 2014, la multinationale qu’il préside est présente dans 17 pays et compte plus de 750 collaborateurs. En moins de quinze ans, OVH est devenue le n°1 de l’hébergement Internet en Europe et le n°3 au rang mondial.
Andrzej K. Koźmiński – Professeur, membre-correspondant à l’Académie polonaise des sciences (PAN). Il a été recteur de l’Académie Leon Koźmiński à Varsovie pendant 18 ans et en est actuellement son Président et le Président de son Conseil de tutelle. Il est également Président du Conseil d’administration de l’École internationale de gestion (Międzynarodowa Szkoła Zarządzania S.A.)
Professeur de sciences économiques spécialisé en organisation et gestion, il a écrit plus de 400 publications dans plusieurs langues (principalement en polonais, anglais et français), dont 45 livres, traduits dans d’autres langues. Il est invité par de nombreuses universités étrangères renommées.
Ses intérêts de recherche comprennent la théorie de l’organisation et de la gestion, la gestion internationale, la gestion dans les pays post-socialistes.
Il est membre des Conseils de supervision de Bank Millenium et d’Orange.
Il a été décoré, entre autres, de la Croix de Chevalier, la Croix d’Officier (2001) et la Croix de Commandeur (2011) de l’Ordre Polonia Restituta.
Tariq Krim – Fondateur de Netvibes (2005), et fondateur/CEO de Jolicloud (2009) est un défenseur engagé des nouvelles technologies et une voix forte pour l’émergence de start-ups européennes d’envergure internationale. Il a remis en mars 2014, à Fleur Pellerin, Ministre déléguée auprès du Ministre du Redressement Productif, Chargée des Petites et Moyennes Entreprises, de l’Innovation et de l’Economie Numérique, son rapport “Les développeurs – un atout pour la France” et fait des recommandations pour soutenir la reconnaissance de cette filière. Il a reçu le prestigieux prix scientifique TR35 de la revue américaine Technology Review publiée par le MIT, récompensant les innovateurs de moins de 35 ans. Tariq Krim est le premier Français à obtenir ce prix pour la catégorie « Internet ». Tariq Krim est l’une des six personnalités françaises à avoir été désignées par le Forum Economique Mondial comme « Young Global Leaders » en 2008. Il a reçu en avril 2008 le prix des technologies de l’information pour la création d’entreprise, décerné par Télécom ParisTech et son association d’ingénieurs (AIST). En janvier 2011, il est nommé Chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres. ll intervient régulièrement dans les médias et les conférences internationales sur ses domaines d’expertise.
Jarosław Kuisz – Rédacteur en chef de „Kultura Liberalna”. Il est professeur adjoint à la faculté de Droit et d’Administration de l’Université de Varsovie et chercheur associé étranger à l’Institut d’histoire du temps présent à Paris. Il enseigne au Collegium Artes Liberales de l’Université de Varsovie. Il est lauréat du prix « Restez avec nous » („Zostańcie z nami”) de l’hebdomadaire « Polityka » pour les jeunes chercheurs. En 2014, il a été chercheur invité à l’Université de Chicago et visiting fellow à l’Institut des Sciences Humaines à Viennes.
Jean-Yves Leconte – Né le 31 octobre 1966 à Paris. Il est marié et père de 3 enfants. Sénateur des Français établis hors de France depuis septembre 2011.
Diplômé de l’Ecole Centrale de Paris en 1990. Après une année d’enseignement en région parisienne, il effectue son service national comme coopérant en Pologne en 1991 et s’établit ensuite à Varsovie en y créant en 1992 une entreprise. Il fait de même ensuite en Ukraine en 2000.
Membre du Parti Socialiste depuis 1986, il est élu en 1994 au Conseil Supérieur des Français de l’Etranger (CSFE), puis réélu en 2000 sur une circonscription qui regroupe l’Europe centrale et orientale et les pays issus de l’éclatement de l’Union soviétique. En 2004 le CSFE devient l’Assemblée des Français de l’Etranger (AFE). Il y est réélu en 2006 au titre de la circonscription de Vienne regroupant 14 pays d’Europe centrale et orientale.
De 2008 à 2011, il est vice-président de l’Assemblée des Français de l’étranger, présidée es qualités par le ministre des Affaires étrangères. Il est élu sénateur le 25 septembre 2011.
Jean-Yves Leconte est vice-président des groupes d’amitiés France-Pologne, France-Ukraine, France-Russie, France-Balkan, France Asie-Centrale et France-Iran.
Il a été Rapporteur sur la Cour nationale du droit d’asile, sur la réforme de la représentation politique des Français à l’étranger et sur l’exercice du droit d’éligibilité au Parlement européen.
Vadim Makarenko – Il travaille pour „Gazeta Wyborcza” depuis 16 ans. Au sein du département économique, il couvre l’actualité des médias, des nouvelles technologies, de la publicité et de la gestion. Il est l’auteur de nombreuses interviews avec des praticiens et des théoriciens du business.
Auteur du livre « Services secrets du capitalisme » qui traite des méthodes employées par les entreprises dans l’objectif de rassembler des informations sur les consommateurs, il a publié récemment « Profession : champion » sur les leaders qui répandent leurs idées auprès de leurs collaborateurs, ainsi que dans le monde entier. Parmi les héros de son dernier livre : Marissa Mayer, présidente de Yahoo, Terry Leahy qui a transformé un réseau local de magasins Tesco en un groupe mondial ; Richard Plepler, président de HBO et Arkadij Wołoż, fondateur du plus grand moteur de recherche en Russie.
Actuellement, il dirige le service BIQdata qui explique le monde grâce aux analyses et à la visualisation de données.
Il a été nommé plusieurs fois au prix Grand Press, dans les catégories reportage, interview et journalisme spécialisé. Il est diplômé et a été collaborateur de la faculté de journalisme de l’Université de Varsovie. Il a reçu la bourse de Reuters Institute for the Study of Journalism à l’Université Oxford en 2013.
Jean-Baptiste Malet – Journaliste, auteur et documentariste français, ancien élève du lycée militaire d’Aix-en-Provence. Il est l’auteur d’une enquête intitulée « En Amazonie, Infiltré dans le « meilleur des mondes » » (Fayard, Paris, 2013) pour laquelle il a travaillé comme ouvrier intérimaire dans un entrepôt français d’Amazon en novembre 2012. L’ouvrage, traduit en Italie aux éditions Kogoi et en Espagne chez Trama Editorial, a reçu le Prix lycéen du livre d’économie et de sciences sociales 2014.
Małgorzata Molęda-Zdziech – Docteur habilitée en sciences politiques, spécialisée dans la communication politique. Elle est également sociologue (Université de Varsovie), anthropologue (Université René Descartes, Paris) et conférencière à l’Institut des Relations Internationales de SGH. Elle a un Master en Gestion de l’Economie Européenne (HEC/SGH – Ecole de commerce de Varsovie) et est docteur en sciences humaines à l’Université de Varsovie. Dans les années 1999 – 2001, elle a été vice-directrice du Programme franco-polonais d’études européennes créé par SGH et Sciences-Po Paris. Elle est membre du directoire de l’Association France-Pologne. Depuis 2005, elle est expert d’une ONG internationale EUROPA (Entretiens Universitaires pour l’Administration Publique) qui siège à Limoges, en France. Actuellement, elle est vice-présidente et membre du Comité Scientifique de cette association. Depuis 2009, elle s’engage dans les activités du Forum Citoyen de la Législation auprès de la Fondation Stefan Batory. Elle est l’auteur de nombreuses publications sur le sujet du lobbying (« Lobbying. L’art d’influencer efficacement » avec Krzysztof Jasiecki et Urszula Kurczewska, ainsi que sa deuxième édition de 2006 ; « Lobbying dans l’Union Européenne » avec Urszula Kurczewska ). Elle a publié récemment « Le temps des célébrités. Médiatisation de la vie publique », Difin, 2013.
Igor Ostrowski – Partenaire du cabinet juridique Dentons, Chef du Groupe Global du droit des technologies, médias et télécommunications. Juriste, expert du marché des télécommunications et des nouvelles technologies, il est diplômé de l’Université de Varsovie. Il a été membre de l’Equipe des Conseillers Stratégiques du Premier Ministre de la Pologne, ainsi que du Ministre délégué de l’Administration et du numérique.
Depuis 20 ans, il s’intéresse et se spécialise dans le droit des médias, télécommunications et nouvelles technologies, ainsi que de la propriété intellectuelle. Il conseille les principales chaînes de télévision et les producteurs de programmes télé dans la gestion de leurs affaires en Pologne et en Europe. Il est expert dans le domaine des régulations du marché des médias et dans la protection de la propriété intellectuelle. Il a contribué aux projets de privatisation et de transactions internationales de fusion et d’acquisition.
Il possède une riche expérience aussi bien dans les cabinets juridiques internationaux, que dans l’administration publique et les analyses. Il s’engage dans des actions citoyennes soutenant l’accès général à Internet et aux ressources éducatives libres. Il a cofondée l’Association Projekt Polska et la fondation Centrum Cyfrowe. Il est co-auteur des rapports stratégiques : « Polska 2030 », « Mapa Drogowa Otwartego Rządu » (« Feuille de route pour un Gouvernement Ouvert ») et « Długookresowa Strategia Rozwoju Kraju » (« Stratégie nationale de développement à long terme »).
Il est le seul Polonais qui fait partie du Multistakeholder Advisory Group auprès de l’Internet Governance Forum – une agence des Nations Unies traitant des questions de fonctionnement, de gouvernance et de développement de l’Internet dans le monde.
Vincent Oudin – Né le 28 octobre1962. Diplômé de Polytechnique (1983), de Ponts et Chaussées (1989), Master en construction management (Stanford, 1989). Il a travaillé en Financement de projet chez Fluor Daniel (Etats-Unis) dans les années 1990-91. Il a été Directeur Général de la société Giraud (Groupe Nord France) dans les années 1991-94. Il a ensuite rejoint Suez Environnement où il a occupé plusieurs postes : Directeur Régional de Degrémont, Directeur Industrie de Degrémont (1999) puis Directeur Général d’Ondéo Industrial Solutions (2001).
En 2003, il est devenu Directeur Général de SOCOTEC Industries, puis Directeur Général Délégué (2005) et depuis 2009 il a le rôle du Président du groupe SOCOTEC.
SOCOTEC est un prestataire global de service aux entreprises et aux collectivités locales. Le groupe contribue à l’optimisation de leurs performances par la maîtrise des risques techniques inhérents à leurs activités. Depuis 60 ans, il a bâti sa réputation en tant qu’organisme tierce partie indépendante dans les domaines de la qualité, de la sécurité, de la santé et de l’environnement.
S’appuyant sur la compétence de ses collaborateurs, le groupe SOCOTEC mène ses missions d’inspection et mesure, d’assistance et conseil, de certification ainsi que de formation dans les secteurs de la construction, de l’immobilier, de l’industrie et du tertiaire. Ses savoir-faire lui permettent d’accompagner ses clients tout au long du cycle de vie de leurs projets et de se positionner auprès d’eux comme un partenaire durable. En France, SOCOTEC a 200 implantations dont 27 centres de formation. Le groupe possède aussi des filiales et des partenaires dans plus de 50 pays : Europe, Amérique du Nord et du Sud, Afrique, Moyen-Orient et Asie.
Gervais Pellissier – Diplômé de HEC Paris (Management International), de Berkeley et de l’Université de Cologne. Il possède également un diplôme en droit.
Il a rejoint France-Telecom Orange en octobre 2005, en charge d’intégrer dans une structure commune les activités fixes et mobiles de France Telecom en Espagne. Il est devenu par la suite membre du Comité de Direction Générale de France Télécom, en charge des Finances et des Opérations en Espagne.
Avant de rejoindre France-Telecom Orange, il était Directeur Général Délégué du Groupe Bull, où il occupait plusieurs postes différents dans entre 1983 et 2005.
En 2009, Gervais Pellissier a été nommé Directeur Général Adjoint de France Telecom, en charge des Finances et des Systèmes d’Information.
En novembre 2011, il est devenu Directeur Général Délégué d’Orange responsable des finances et de JV Royaume-Uni.
Depuis septembre 2014, Gervais Pellissier est en charge de la JV Royaume-Uni et des opérations en Europe (hors France).
Gervais Pellissier est né en 1959.
Pascal Perri – Economiste, dirigeant-fondateur d’une société européenne spécialisée dans les politiques de l’offre et les stratégies de prix. Il conseille les directions générales de grandes entreprises des secteurs du bâtiment, de la distribution, des services et des technologies. Ses travaux sur les modèles low cost et sur les promesses de l’économie de la simplicité ont été mis en œuvre dans de nombreuses entreprises françaises et belges. Il est l’auteur du premier ouvrage consacré au modèle low cost en France (Toujours moins cher, Ed de l’Atelier, 2005) et de l’étude EUROSTAF Les Echos « Réussir sa stratégie low cost ». Depuis 2007, il anime un cycle de formations aux Echos formation sur le même sujet. Il est expert APM depuis 2007. En 2014, Pascal Perri a rendu un rapport sur l’impact social du numérique en France (Pellerin, Hamon, Montebourg). Il est l’auteur de « Google un ami qui ne vous veut pas que du bien » (Editions Anne Carrière).
Depuis 2007, il est membre du Talk de RMC, « Les grandes gueules » et commentateur régulier des décodeurs de l’éco sur BFM business. Pascal Perri est un des économistes référents de l’émission C dans l’air de France 5. Il est consultant économique de l’agence RMC Sport et poursuit des travaux de recherche sur la gestion des revenus des clubs de sport professionnel avec Paris VIII.
Michał Pieprzny – Directeur général de PAYBACK (Loyalty Partner Polska) en Pologne, il est expert dans le domaine de la création de valeur pour les clients particuliers et les entreprises. Il possède une expérience de plusieurs années dans les domaines suivants : conception et amélioration des modèles de collaboration entre les entreprises, création et réalisation de programmes de stimulation des ventes, optimalisation du portefeuille de produits, augmentation de la performance opérationnelle des entreprises.
Avant de rejoindre Loyalty Partner Polska, il a conseillé les directoires de nombreuses entreprises en Europe Centrale et en Europe de l’Est en tant que consultant chez McKinsey&Company. Ensuite, il a travaillé pour Avon où il était co-responsable de la stratégie globale de l’entreprise sur 23 marchés de l’Europe Centrale et l’Europe de l’Est.
Robin Rivaton – Actuellement chargé de mission, il a travaillé comme consultant en stratégie. Âgé de 27 ans, il est investi dans le débat public, siège au Conseil scientifique de la Fondapol et collabore avec plusieurs think-tanks, quotidiens et radios. Ses travaux portent notamment sur la compétitivité économique, la robotisation, l’industrie. Il a publié La France est prête (Les Belles Lettres, octobre 2014) et Relancer notre industrie par les robots (2013).
Philippe-Olivier Rousseau – Créateur de la Direction des affaires publiques – France au sein de la Direction Générale du Groupe BNP Paribas en avril 2013. Philippe-Olivier est entré dans le groupe BNP Paribas en 1998 pour prendre en charge les activités de conseil et de fusions-acquisitions pour le secteur Media & Telecoms. Il a rejoint BNP Paribas Media Telecom Finance en 2002 en tant que Managing Director. En 2007, il est devenu Senior Banker au sein de la division Investment Banking de BNP Paribas, en charge d’un portefeuille de clients stratégiques (dont Alcatel, EADS, Schneider, Veolia, Vivendi, …). Avant de rejoindre la banque d’affaires, Philippe-Olivier a occupé diverses fonctions dans le secteur des media et de la communication.
Il a commencé sa carrière en 1981 à la SFP (Société Française de Production), à l’époque le premier producteur de programmes audiovisuels en Europe. Il a ouvert en 1982 le bureau de Los Angeles, en charge des coproductions internationales.
De 1990 à 1992, il a dirigé les activités de radio et de télévision de l’opérateur de satellites Eutelsat.
En 1993, il a été désigné par René Monory, alors président du Sénat, comme l’un des neuf membres du Collège du Conseil supérieur de l’Audiovisuel (CSA). Philippe-Olivier est ingénieur des télécommunications et titulaire d’une maîtrise en musicologie. Il a été nommé Chevalier de la Légion d’honneur en 2005 sur proposition du Premier Ministre Jean-Pierre Raffarin.
Wawrzyniec Smoczyński – Directeur du centre d’analyses POLITYKA INSIGHT. Il dirige également le service international du magazine POLITYKA, où il publie des textes sur la politique des pays européens, les affaires internationales et la macroéconomie. Il a été Open Society Fellow (2008), Marshall Memorial Fellow (2009), Munich Young Leader (2010) et IMF Journalism Fellow (2011). Il est également lauréat d’un certain nombre de prix attribués aux journalistes, entre autres du prix Grand Press (2011) et du Prix Andrzej Woyciechowski (2012) pour ses textes consacrés à la crise financière. Diplômé d’égyptologie à l’Université de Varsovie, il a également étudié la linguistique générale et la coptologie à l’Université Georg-August de Göttingen.
Serge Soudoplatoff – Entrepreneur, expert de l’Internet, écrivain et conférencier. Au début de sa vie professionnelle, dès 1978, Serge a mené des recherches en informatique : à l’IGN, sur les premières images Landsat (avant Spot) et sur le navstar, ancêtre du GPS; puis au centre de R&D d’IBM à Paris et à Yorktown Heights en reconnaissance de la parole; puis à Cap Gemini Innovation où il a dirigé un centre de recherche en informatique; et enfin à la direction de l’innovation de France Telecom. Depuis juillet 2009, Serge est expert auprès de l’APM sur le sujet des transformations induites par Internet. Serge a enseigné à l’ESCP, et surtout à l’Hetic, une école jeune et très prometteuse qui forme les élèves au monde de demain, ce qui est encore rare.
Il a fondé 4 start-ups dont Sooyoos, et Scanderia, une entreprise qui fait des jeux “brain ergonomic”. Responsable de politique 2.0 à Fondapol, Fondation pour l’innovation politique, il a rédigé deux livres sur la révolution numérique, « Avec Internet, où allons-nous », « Le monde avec Internet : Apprendre, travailler, partager et créer à l’ère du numérique » et plusieurs articles dans diverses revues ou sites. Son blog est accessible à http://blog.almatropie.org
Marc Tessier – Ancien élève à l’Ecole Nationale d’Administration (ENA), Marc Tessier est Inspecteur des Finances en 1971, Directeur de séminaire à l’Institut d’Etudes Politiques (IEP) de Paris de 1972 à 1974, puis Chargé de mission à la Direction des relations économiques extérieures (DREE) de 1976 à 1978. Il devient Adjoint au Directeur général de l’énergie et des matières premières au ministère de l’Industrie de 1978 à 1979 puis Directeur adjoint de Cabinet d’André Giraud (ministre de l’Industrie) de 1980 à 1981. En 1982, il rejoint l’agence Havas en tant que Directeur financier (1982-1983) puis Directeur général (1983-1987). Il est parallèlement Directeur général de Canal+ de 1984 à 1986. De 1987 à 1989, il est Conseiller du Président de Canal+ et Directeur général de la Société pour l’Etude et l’Exploitation des Télévisions par Satellite (SEETS) puis Directeur général de Canal+ International de 1989 à 1993 et Directeur général et Chargé du développement de Canal+ de 1993 à 1995. Il exerce les fonctions de Directeur général du Centre National de la Cinématographie (CNC) de 1995 à 1999. Marc Tessier était Président de l’Institut de l’Audiovisuel et des Télécommunications en Europe (IDATE) de 1998 à 2000. De 1999 à 2005, il est Président de France Télévisions puis du groupe France Télévisions. A compter de janvier 2006, il entre dans le groupe Netgem où il est successivement Directeur général de Netgem Média Services, Directeur général de Glowria et, depuis mai 2009, Président de Video Futur. Il préside également la chaîne régionale sur l’Ile-de-France, IDF1. Il est actuellement Président du Forum des Images.
Benoît Thieulin – Fondateur et directeur de l’agence digitale La Netscouade. Il préside le Conseil National du Numérique depuis 2013. Spécialiste du web social, Benoît est un observateur et un acteur de la révolution digitale depuis le milieu des années 90. Convaincu qu’Internet est à l’origine d’un changement profond de “civilisation”, il s’intéresse en particulier aux phénomènes d’empowerment provoqués par la révolution numérique et aux dispositifs innovants qu’ils permettent, que ce soit pour des entreprises, des marques, des institutions, des ONGs ou des médias.
Il a ainsi conçu les premières plates-formes participatives et communautaires en France. De Touteleurope.eu à Desirs d’avenir en passant par Beecitiz, il a également travaillé sur l’outillage numérique des Grenelles de l’Environnement et de l’Insertion et élaboré des dispositifs de consultation publique. Rompu à la pratique du digital et de ses usages, expert reconnu des questions de démocratie participative et d’open innovation, Benoît Thieulin enseigne à l’Institut d’Études Politiques de Paris le cours “Empowerment : comment la révolution digitale transforme la communication et les rapports sociaux.
Jean-Noël Tronc – Diplômé de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris et de l’Essec, Jean-Noël Tronc a travaillé pour le Parlement européen, puis chez Andersen Consulting et au Commissariat général du Plan, avant de devenir conseiller « nouvelles technologies et société de l’information » du Premier ministre de 1997 à 2002.
Après cinq ans chez France Telecom/Orange (2002-2007) où il fut notamment directeur de la stratégie et de la marque, puis directeur général d’Orange France, il a été durant trois ans PDG de Canal+ Overseas qui regroupe les activités de télévision payante du groupe Canal Plus dans l’Outre-Mer et à l’international, avant de rejoindre la Sacem en tant que Directeur général, en juin 2012.
Il est également Vice-Président du GESAC (groupement européen des sociétés d’auteurs).
Jakub Turowski – Afin de contribuer à l’essor des solutions numériques en Pologne, Jakub est responsable pour Facebook des relations avec les décideurs, régulateurs, ONGs et toutes autres communautés intéressées au large spectre des sujets ayant trait à l’internet.
Jakub a 10 ans d’expérience dans le domaine des régulations et de l’économie numérique. Avant de rejoindre Facebook, Jakub était responsable du département Public Policy and Regulatory Affairs chez le câblo-opérateur UPC Polska. Dans ce cadre, il a eu l’opportunité de travailler avec les acteurs clés et décideurs en Pologne, en promouvant la valeur ajoutée de l’internet et de l’économie numérique pour la société polonaise.
Auparavant, Jakub a acquis une expérience internationale en matière d’économie numérique entre autre à Bruxelles, où il a travaillé pendant 4 ans pour Belgacom sur le cadre régulatoire européen et l’agenda digital. Ayant la double nationalité franco-polonaise, Jakub est également un observateur attentif de l’évolution du numérique en France.
Jakub a également travaillé dans le cabinet de consultance PwC et est diplômé de l’ icHEC Brussels Management School.
Arnaud Vaissié – Co-fondateur, président-directeur général d’International SOS, leader mondial de la maîtrise des risques de santé et de sécurité à l’international.
Le groupe compte aujourd’hui 11 000 collaborateurs, dont 1 200 médecins à temps plein et 200 spécialistes de la sécurité. Présent dans 76 pays, International SOS accompagne depuis près de 30 ans les entreprises dans la gestion des risques liés à la santé et à la sécurité de leurs expatriés et voyageurs d’affaires. International SOS compte 9 200 entreprises clientes, dont 70% des entreprises du Fortune 500 ainsi que des gouvernements et des organisations non gouvernementales.
Arnaud Vaissié préside CCI France International (ex Union des Chambres de Commerce et d’Industrie Françaises à l’Etranger) qui regroupe 112 chambres de commerce françaises dans 82 pays. Il a co-fondé le Cercle d’outre-Manche (CoM), un think tank regroupant les principaux dirigeants français de groupes internationaux opérant au Royaume-Uni. Ce groupe de réflexion a pour objectif de comparer la compétitivité de la France et du Royaume-Uni et de mettre en avant leurs meilleures pratiques. La dernière étude du CoM compare deux approches de la gestion de la crise et leurs conséquences sur la croissance et l’emploi : « La France et le Royaume-Uni face à la crise (2008-14) » (sortie septembre 2014).
Arnaud Vaissié est président du comité France-Singapour au Medef International.
Il est également président du Collège français bilingue de Londres.
Arnaud Vaissié est chevalier de la Légion d’honneur, officier de l’ordre national du Mérite et a reçu en 2009 le prix Ernst & Young « Entrepreneur de l’Année » à Singapour.
Arthur Waller – Diplômé en économie de l’Ecole Polytechnique et de Sciences Po Paris. Après des expériences de recherche en économie au FMI à Libreville et chez Goldman Sachs à Londres, il a fondé PriceMatch avec des camarades d’université. PriceMatch est une solution SaaS (Software as a Service) qui vise à industrialiser et à démocratiser le yield management (ou gestion rendement) pour tous les hôtels, qui repose principalement sur le Big Data et les compétences en économétrie de l’équipe. Arthur Waller est aujourd’hui CEO de PriceMatch, qui compte 32 salariés et qui possède des bureaux en France, Italie et aux USA. La société devrait compter une centaine de salariés d’ici un an.
Wojciech Rafał Wiewiórowski – Inspecteur Général pour la Protection des Données Personnelles depuis 2010. Vice-Président du Groupe de Travail Art.29 qui réunit les porte-paroles chargés de la protection des données auprès de l’Union Européenne. Depuis 2006, il travaille pour l’administration publique. Il a eu notamment le rôle de conseiller chargé de l’informatisation dans le cabinet politique du Ministère de l’Intérieur et du Directeur du Département de l’Informatisation auprès du Ministère. En 2010, il a rejoint le Conseil des Archives. Il a été également médiateur pour la Cour d’arbitrage chargée des noms de domaine, ainsi que pour le Secrétaire du Comité du Conseil des Ministres chargé de l’Informatisation et de la Connectivité, du membre du Comité chargé des solutions inter-opérationnelles pour l’administration publique européenne auprès de la Commission Européenne. Il est auteur de nombreuses publications et conférences dans le domaine de la Protection des données personnelles, du droit des nouvelles technologies, de l’informatisation et de l’informatique juridique. Il mène des travaux de recherche sur le sujet du droit polonais et européen des nouvelles technologies, du traitement et de la sécurité des données, du rôle des systèmes d’information juridique, de l’utilisation du Web sémantique et de l’ontologie juridique dans l’organisation des données juridiques.
Maciej Witucki – Né en 1967, il a fait ses études à l’Ecole Polytechnique de Poznań. Spécialisé en logistique et en systèmes d’assistance à la prise de décision. Il a fait ses études spécialisées en gestion de systèmes industriels à l’Ecole Centrale de Paris. Sa carrière a commencé à la banque Cetelem (Groupe Paribas) – tout d’abord en France, puis en Pologne. Depuis le mois d’octobre 2001 il était employé en tant que Membre du Directoire, puis à partir de 2005 en tant que Président du Directoire de Lukas Bank (groupe Crédit Agiricole). Dans les années 2006-2013, il assumait les fonctions de Président du Directoire de Telekomunikacja Polska S.A. (Orange Polska) et le 19 septembre 2013 il est devenu Président du Conseil de Surveillance de cette entreprise. Il est le Président du Comité de Programme de Polskie Forum Obywatelskie /Forum Polonais des Citoyens/, Membre du Comité de Direction du Atlantic Council of the United States, Membre du Directoire de plusieurs fondations (entre autres de Fundacja Centrum im. Bronisława Geremka /Fondation Centre Geremek/, Fundacja Wspierania Rozwoju Radiokomunikacji i Technik Multimedialnych /Fondation d’aide au développement de la radiocommunication et des techniques dans le domaine des multimédias/) et Membre du Directoire de PKPP Lewiatan. Il est également membre des conseils de surveillance de AXA Polska S.A., AXA Życie TU S.A. et AXA TUiR, il assume en outre la fonction de Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie Française en Pologne (CCIFP).

 


 

Sélectionné inter­ve­nants – édition 2013:

Jean Marie Cavada, vice-président du Nouveau Centre et de l’UDI, président du Mouvement Européen-France

Włodzimierz Cimoszewicz, sénateur et ancien Premier-Ministre de Pologne

Jose Maria Gil-Robles, ancien Président du Parlement Européen

Laurent Joffrin, Rédacteur en Chef du Nouvel Observateur

Marek Kamiński, explorateur, conquéreur des deux Pôles

Marcin Korolec, Ministre de l’Environnement

Paweł Kowal, député européen

Aleksander Smolar, Président de la Fondation Stefan Batory